Enfin !

11.05.16

Cher-es lecteurs lectrices et abonné-es,

A force d'annoncer la prochaine résurrection du canard (initialement prévue pour le week-end de Pâques en toute simplicité), puis retardée par mille pannes, burns outs humains et technologiques, on avait fini par ne plus y croire. Mais cette fois ça y est, nous SAVONS que nous aurons enfin le numéro 5 ce samedi 14 au matin !

Alors vous qui attendez depuis un an la suite de tous les feuilletons, des nouvelles du Kurdistan, des dieux grecs, vous qui languissez des poèmes de Carl Norac, réjouissez-vous, mes frères et sœurs, et réabonnez-vous !

La plupart d'entre vous a un avoir suite à l'interruption du précédent abonnement : pour savoir s'il faut débourser quelque chose, et combien, pour vous réabonner (et éventuellement modifier les adresses de livraisons ou autres), c'est facile, cliquez sur le bouton ci-dessous, vous saurez où vous en êtes de votre/vos abos et pourrez donc prolonger illico le plaisir. On est sur les starting blocks : toute commande reçue fera l'objet d'une expédition dans la seconde, et comme d'habitude d'une lecture instantanée en ligne. Cette lecture en ligne est possible dès maintenant, alors n'attendez plus, mes bien chers frères, mes bien chères sœurs, le canard a ressuscité on aurait tort de s'en priver !

Et vous aussi, qui n'êtes pas encore abonné-e, n'ayez pas peur : les anciens numéros sont toujours en vente ici, et celui-ci coûte 8 euros, ce qui n'est pas cher pour tout savoir ou presque sur :
  • l'âge d'or (le joli temps où hommes et dieux grecs vivaient ensemble dans la joie et la bonne humeur, avant l'invention entre autres choses du travail)
  • la loi travail justement
  • mais aussi comment faire pour "faire", dans les bois
  • comment ZigZag n'a pas pu faire sa prière
  • comment la ville de Paris fut renversée
et mille autres choses encore, comme une histoire lamentablement drôle en langues des signes, une méditation scatologico philosophique, une revue de presse sur l'état d'urgence, et une tentative de conférence de rédaction à propos du terrorisme sur la place de la République debout.

Seul petit regret : Berlut, Cocozumba et le cycliste mexicain manquent à l'appel, mais c'est pour mieux revenir en septembre, mon enfant !
 
Alors venez vous abonner sur le site, on vous attend !
A très bientôt, et des tonnes de bises à vous !
Poupou pidou !


RENOUVELER MES ABONNEMENTS
Les conseils du Vilain petit canard :
Connectez vous pour accéder à votre bibliothèque et aux achats en boutique
Ajustez la taille du site à votre écran pour un meilleur confort
Découvrez la dernière revue ou un ancien numéro
Achetez un abonnement ou un numéro de la revue
Achetez un livre
Achetez un Coloriage
Achetez un Badge ou un Bijou
Dialoguons entre nous